Qu’est-ce que le lymphoedème ? Comment le traiter ?

par Dr. Nicolas Zwillinger | Déc 9, 2022 | Blog | 0 commentaires

Qu’est-ce que le lymphoedème ? Comment le traiter ?

par Dr. Nicolas Zwillinger | Déc 9, 2022 | Blog | 0 commentaires

Précédent Suivant
Précédent Suivant
le lymphoedeme
$

Causes du lymphoedème 

$

Symptômes du lymphoedème

$

Traitements conservateurs et chirurgicaux du lymphoedème

$

Peut-on opérer un lymphoedème associé au lipoedème ?

$

Quels résultats attendre après une chirurgie du lymphoedème ?

Le lymphoedème est une affection chronique caractérisée par un gonflement des membres, majoritairement unilatéral, qui est lié à un dysfonctionnement des vaisseaux lymphatiques, avec comme conséquence une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus conjonctifs sous cutanés. L’accumulation de liquide lymphatique dans les extrémités appelée « œdème », se produit lorsque les ganglions lymphatiques n’effectuent plus le drainage de la lymphe correctement dans certaines zones du corps, ce qui a un impact important sur la qualité de vie du patient.

Cependant, il ne faut pas confondre un gonflement avec œdème dans le contexte d’un lipoedème, d’une insuffisance veineuse ou d’autres causes (allergie, choc anaphylactique). La localisation du lymphoedème concerne souvent les bras, les jambes, les pieds et les mains. Mais également dans certains cas, le cou, le dos, les seins, l’abdomen ou les organes génitaux.

Causes du lymphoedème 

Il existe deux types de lymphœdèmes. Le lymphoedème primaire ou congénital qui une malformation du système lymphatique et le lymphoedème secondaire qui est le type de lymphoedème le plus courant – c’est une dégradation du système lymphatique. Cela veut dire que le système lymphatique auparavant normal est progressivement endommagé au fil du temps. 

Les causes du lymphoedème secondaire peuvent être une infection, une radiothérapie suite au traitement d’un cancer, une tumeur, des médicaments ou un accident.

Symptômes du lymphoedème

Différent du lipœdème qui touche exclusivement les femmes, le lymphoedème affecte aussi bien les hommes que les femmes. Les patients atteints de lymphoedème présentent de nombreux symptômes qui s’aggravent généralement avec le temps :

– Gonflement des extrémités causé par le liquide lymphatique

– Changement de la texture de la peau : épaississement de la peau, fibrose cutanée

– Sensation de raideur au niveau des articulations 

– Rougeur intermittente d’une extrémité, connue sous le nom de cellulite ou erysipèle.

Traitements conservateurs et chirurgicaux du lymphoedème

Une fois le diagnostic du lymphoedème établi, la physiothérapie (traitement non chirurgical) est mise en place dès que possible. 

Traitements conservateurs du lymphoedème

Les traitements conservateurs tels que les bas de compression, les bandages, le drainage lymphatique manuel aident à réduire l’œdème, mais cela ne le résout pas complètement. Ces traitements nécessitent un engagement à vie, bien que bénéfiques, ils peuvent être contraignants pour les patients.

La chirurgie du lymphoedème peut s’avérer nécessaire et plus efficace lorsque la physiothérapie ne suffit pas à contrôler les symptômes et traiter le lymphoedème.

le lymphoedeme

Traiter le lymphœdème par une Anastomose lymphatico-veineuse (ALV) 

L’anastomose lymphatico-veineuse est une procédure de pontage qui redirige l’excès de liquide lymphatique dans la circulation veineuse des extrémités. De petites incisions superficielles sont pratiquées sur le membre et un microscope chirurgical puissant est utilisé pour identifier et localiser les minuscules vaisseaux lymphatiques sous la peau. 

Une fois localisés, ces vaisseaux lymphatiques peuvent être reliés aux veinules voisines. Le plus grand nombre possible de pontage lymphatico-veinulaires est effectué afin de faciliter la dérivation du fluide lymphatique. 

Votre chirurgien disposera des techniques et des équipements micro chirurgicaux pour rediriger votre système lymphatique, en contournant les nœuds endommagés et en connectant les vaisseaux lymphatiques directement à vos veines. Cette procédure est souvent réalisée en ambulatoire.

Transfert de ganglions lymphatiques vascularisés (TGLV)

Dans les situations où les ganglions lymphatiques ne fonctionnent pas, par exemple après un curage ganglionnaire ou une radiothérapie, le transfert de ganglions lymphatiques vascularisés (TGLV) peut favoriser le drainage lymphatique. Les ganglions lymphatiques donneurs peuvent être prélevés à différents endroits, comme le bas de l’abdomen et le cou. 

Cette procédure utilise des techniques de microchirurgie pour transférer les ganglions lymphatiques ainsi que les tissus graisseux environnants avec leur approvisionnement en sang. Cette procédure nécessite généralement une hospitalisation de 1 à 5 jours.

Peut-on opérer un lymphoedème associé au lipoedème?

Le lymphoedème et le lipoedème sont deux pathologies chroniques différentes qui sont parfois intriquées et souvent confondues car elles présentent certaines similitudes au niveau des apparences et symptômes. 

Le lymphoedème est une accumulation anormale de fluide lymphatique, tandis que le lipoedème est une accumulation anormale de cellule graisseuse dans les membres inférieurs et/ ou supérieurs. 

En pratique clinique, il n’est pas rare que des patientes soient atteintes de lymphoedème associé au lipoedème. Lors de l’opération, le chirurgien plasticien élimine en sous-cutané, l’excès de cellules adipeuses, le fluide lymphatique ainsi que la fibrose tissulaire causée par les deux pathologies. 

Une liposuccion spécialisée – liposuccion WAL – en tant que traitement chirurgical efficace avéré est utilisée pour traiter le lipo-lymphoedème – un lymphoedème associé au lipoedème.

Quels résultats attendre après une chirurgie du lipo-lymphoedème ?

De nombreux patients constatent une réduction de la circonférence ou du volume des extrémités plusieurs mois après l’opération. En outre, d’autres symptômes tels que l’oppression et la lourdeur des membres peuvent s’améliorer également après l’intervention chirurgicale.

Le drainage lymphatique est souvent conseillé après la chirurgie pour une meilleure convalescence. Et le port de contention est obligatoire pour maintenir les meilleurs résultats possibles, selon le type de procédure effectuée. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers posts

Réduction mammaire prise en charge et photos avant après 

Réduction mammaire prise en charge et photos avant après 

Une réduction mammaire prise en charge par la sécurité sociale, est-ce possible ? La réduction mammaire, également connue sous le nom de réduction de l'hypertrophie mammaire, est une intervention chirurgicale visant à corriger...

Liposuccion ou cryolipolyse : que choisir ?

Liposuccion ou cryolipolyse : que choisir ?

La cryolipolyse et la liposuccion sont deux procédures courantes visant à éliminer les graisses dans les zones souhaitées par les patients. Cependant, il existe des différences essentielles que vous devez connaître afin de...

Chirurgie plastique et Sécurité Sociale

Chirurgie plastique et Sécurité Sociale

Chirurgie plastique et sa prise en charge par la Sécurité Sociale Rhinoplastie, augmentation mammaire, hyménoplastie… Lors d’une consultation avec votre chirurgien, nous cherchons toujours à savoir s'il vous est possible d'être...

Share This